Forum Professionnel de l'Ecotourisme

Discussions sur l'écotourisme en France, partage d'expériences, d'idées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Discours à l'ONU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 25
Localisation : Toulouse, France
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Discours à l'ONU   Jeu 9 Fév à 3:57

LES FAITS MARQUANTS DE LA SECA-9/FMME
TOURISME ET ENVIRONNEMENT: Dans son discours thème, Deidre Shurland, de l'Alliance des Caraïbes pour le Tourisme Durable, a souligné que le tourisme durable exige des produits diversifiés, une planification et un contrôle efficaces et la diffusion des bonnes pratiques.

La FRANCE, appuyée par la FINLANDE, a signalé qu'elle entendait lancer, en coopération avec le PNUE, un groupe de travail sur le tourisme durable. Le PAKISTAN a déclaré que le récent séisme qui a frappé la région a touché le secteur du tourisme de manière grave, et a accueilli favorablement la coopération dans le développement de l'écotourisme. Le BRESIL a souligné la nécessité de stratégies bien ficelées pour la minimisation des effets négatifs.

Plusieurs participants ont mis en relief le rôle du tourisme dans l'allégement de la pauvreté, et ont souligné la nécessité de protéger l'environnement, des savoirs traditionnels et des communautés locales. D'autres ont mis l'accent sur les efforts fournis à l'échelle nationale pour la promotion du tourisme durable, et ont appelé à une assistance apte à les soutenir. L'UE a déclaré que la plupart des effets négatifs du tourisme étaient liés au transport. L'ITALIE a souligné le rôle du principe pollueurs payeurs et du principe de prévention dans le tourisme durable. Le NIGERIA a déclaré que les instruments économiques, y compris les taxes et les prix décernés, peuvent encourager le tourisme durable. La représentante des ETATS-UNIS a déclaré que son pays n'était pas en faveur de programmes de certification obligatoire. L'ISLANDE a déclaré que le tourisme pourrait améliorer l'appréciation de l'environnement par le public et, avec la ZAMBIE et l'INDE, a appelé à la participation des communautés locales. Le CHILI a souligné le rôle des études d'impact environnemental des projets de tourisme et des codes de conduites obligatoires destinés aux touristes. Le BHUTAN a souligné la nécessité de partager les revenues du tourisme avec les communautés locales. L'INDE a plaidé pour l'établissement d'un groupe de travail international sur la promotion de l'écotourisme.

ISRAËL a suggéré la mise en place d'un réseau d'observation des oiseaux, reliant 22 pays. L'EGYPTE et la THAÏLANDE ont souligné le besoin de partenariats, en particulier, avec les communautés locales. Le SALVADOR a encouragé une assistance des Nations Unies dans la fourniture des technologies et des bonnes pratiques. La PALESTINE a déclaré que sans la paix, il n'y a pas de tourisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecotourisme.info
 
Discours à l'ONU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Superbe discours
» Le discours objectivé :
» Discours d’adieu du président de Coca-Cola
» Projet II: le discours théâtral, notions théoriques
» points de langues: Cours et activités sur Le discours rapporté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Professionnel de l'Ecotourisme :: News :: Nouvelles du monde entier-
Sauter vers: