Forum Professionnel de l'Ecotourisme

Discussions sur l'écotourisme en France, partage d'expériences, d'idées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'orang Outan va disparaître.. l'écotourisme peut le sauver?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 25
Localisation : Toulouse, France
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: L'orang Outan va disparaître.. l'écotourisme peut le sauver?   Mar 14 Fév à 1:39

L'article suivant décrit l'extinction rapide des orangs-outans...
L'écotourisme, même s'il n'est pas mentionné ici, peut être un moyen pour enrayer ce déclin....

A cause de l'homme, l'orang-outan voit se rapprocher l'heure de son extinction, Le Monde, 08/02/06
Christiane Galus


Au train ou vont les choses, les orangs-outans, ces paisibles primates roux vivant en Asie, auront sans doute disparu dans une ou deux decennies si rien n'est fait pour endiguer la baisse de leur population. Les representants de Pongo pygmaeus, qui occupaient par milliers tout le Sud-Est asiatique il y a 100 000 ans, survivent aujourd'hui en petit nombre sur les iles de Borneo et de Sumatra, ou leur habitat se reduit inexorablement sous l'effet d'une deforestation massive et de la parcellisation de cet habitat. Et le nouveau projet sino-indonesien destine a defricher 1,8 million d'hectares du parc national de Betung Kerihun, dans l'ile de Borneo, pour la production d'huile de palme ne devrait pas arranger leur sort.

Quel est le role exact de l'homme dans la quasi-extinction de cette espece, et de quand date son declin ? Pour repondre a ces questions, une equipe menee par Benoit Goossens (universite de Cardiff, Grande-Bretagne), Lounes Chikhi (CNRS - universite Paul-Sabatier, Toulouse) et Michael Bruford (Sabah Wildlife Department, Malaisie) a realise une etude genetique sur 200 orangs-outans vivant dans le bassin fluvial de la Kinabatangan (partie malaisienne de Borneo).

L'ADN de Pongo pygmaeus a ete recueilli sur des bulbes de poil restes accroches dans les nids, a plus de 20 metres de haut, et des cellules intestinales presentes dans les excrements. Les chercheurs concluent, dans la revue PLoS Biology de fevrier, "que les changements environnementaux recents dus a l'homme sont la cause principale du declin important de la population des orangs-outans. Ce declin est plus recent et important que nous le pensions."

Selon l'etude, l'effondrement de la population de cet "homme de la foret", comme l'appellent les Malaisiens et les Indonesiens, a necessairement eu lieu au cours des derniers siecles, avec une probabilite marquee pendant les derniers 200 a 100 ans. Or l'exploitation forestiere a commence il y a 120 ans, et s'est intensifiee depuis les dernieres decennies.

Comment la genetique peut-elle donner des informations sur une baisse des effectifs animaux ? Comme l'explique Lounes Chikhi, qui est specialiste de genetique des populations, les chercheurs ont "etudie des marqueurs genetiques independants les uns des autres", et notamment les alleles (chacune des diverses formes possibles d'un gene). Quand une population est importante et demographiquement stable, on trouve un petit nombre d'alleles frequents, et beaucoup d'alleles rares. Au contraire, quand la population decroit, elle perd la majeure partie des alleles rares, et conserve pendant un certain temps la plus grande partie des alleles frequents. "Ce deficit en alleles rares est un signal que la population a decru. Et l'on peut quantifier et dater cette decroissance avec assez de precision, lorsque toute la diversite n'est pas encore perdue", explique M. Chikhi.

Les signataires de l'article de PLoS Biology, tres inquiets sur l'avenir des orangs-outans, conservent neanmoins une petite lueur d'espoir. Selon eux, "la diversite genetique est encore raisonnable dans ce qui subsiste de la population de Kinabatangan". Mais cela implique de prendre des mesures rapides, notamment pour creer des couloirs permettant a ces grands singes anthropoïdes de passer d'une zone boisee a une autre.
Il faut faire vite, car la situation est critique. On pensait generalement que le nombre des orangs-outans a Sumatra et Borneo etait passe de 315 000 individus au debut du XXe siecle a approximativement 27 000 en 1997. Selon l'etude de PLos Biology, les populations auraient decru d'une maniere plus forte, peut-etre d'un facteur 100. Ce n'est pas surprenant : a elle seule, l'ile de Borneo a perdu entre 1997 et 1998 le tiers de ses effectifs a la suite des incendies gigantesques qui ont frappe l'ile pendant cette periode.

<http://abonnes.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-739075@51-738863,0.html>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecotourisme.info
 
L'orang Outan va disparaître.. l'écotourisme peut le sauver?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roscoe le chien et Surya l'orang outan
» [Zoo d'Amnéville] Nouveauté 2007: Orang Outan Jungle
» [Wilhelma à Stuttgart] Mort de BUSCHI, un orang-outan de Sumatra
» Pour PONY, femelle orang-outan qui a connu l'enfer de la prostitution !
» Pour PONY, femelle orang-outan qui a connu l'enfer de la prostitution !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Professionnel de l'Ecotourisme :: News :: Nouvelles du monde entier-
Sauter vers: